PLG-119.jpg

Bio


Depuis ma jeune adolescence et ma découverte de nombreux groupes musicaux inspirants, j'ai pu exprimer mon talent artistique à travers plusieurs projets bien différents les uns des autres. D'abord, ma passion pour la musique a débuté avec le genre métal, avant de s'élargir pour divers styles comme l'électro. Des cours de batterie m'ont ensuite permis de développer ma rythmique et d'intégrer divers groupes de musique locaux, dont Free Brain Squad, The Farting Prolapsus et Vulvopium. Plus tard, mes inspirations sont davantage venues d'artistes tels que Skrillex, Deadmaus et Borgore : c'est à partir de ce moment que j'ai choisi de suivre des formations avec les logiciels Ableton Live et Cubase. Je suis ensuite allé suivre un cours de production musicale et de DJing au Centre Maurice Barbeau. Plus récemment, une formation collégiale en composition musicale et techniques audio à l'image m'a permis d'approfondir mes connaissances et mes compétences dans le champ musical. Mes aspirations futures sont de mettre sur pied un studio de création et d’enregistrement à la maison et de décrocher des contrats en publicité, en voice design, en plus de produire mes propres productions musicale électronique.

2 - Démarche artistique

Parmi les démarches artistiques dans lesquelles je suis impliqué, l'organisation du festival de musique électro Woodland est certainement mon plus grand accomplissement. Ce festival s'inspire d’autres festivals internationaux, dont Tomorrowland et Woodstock, et il a lieu chaque été dans les forêts de mon village natal à St-Ubalde. Woodland rejoint chaque année environ 1000 woodlanders et s'étale sur deux journées de musique et d'activités sportives. En effet, un tournoi de volleyball est organisé toutes les années, en plus de spectacles d'environ une dizaine de Djs pendant les soirées de l'événement. Pour l'organisation de ce festival d'envergure provinciale, je me suis affilié avec Keven Beaudoin qui est technicien sonore et qui possède tout l'équipement nécessaire, en plus de m'associer avec Tony la sauce qui détient une carrière solo à titre de musicien, ayant donc de multiples contacts dans le milieu. Chaque année, le comité organisateur doit s'assurer du bon déroulement de l'événement. Celà comporte offrir les services d'une cantine et d'un camping aux woodlanders, s'assurer que du personnel soit disponible pour l'accueil des festivaliers, pour leurs achats de nourriture et de boissons, tout en s’assurant de la sécurité sur les lieux de l'événement. Ce festival se démarque définitivement des autres initiatives électro québécoises puisqu'il se déroule en forêt, où les woodlanders peuvent fêter en toute liberté. D’ailleurs, en plus d’inviter divers Djs du Québec, je fais moi-même partie des artistes invités, sous mon nom d’artiste Bipolar Genius, qui performent sur la scène du festival.

67945294_10157531005106214_3028931303597670400_n.jpg